Accueil > Chronique > Voitures et écologie (1/4)

Voitures et écologie (1/4)

mardi 24 juillet 2007, par KMan

Quelque chose me turlupine (ce mot n’est pas vulgaire…) concernant les voitures… Comme je l’ai déjà dit, on sait depuis un certain temps que le pétrole (donc l’essence) n’est pas inépuisable. Ceci génère forcément une augmentation du prix de vente. A fortiori, l’objectif serait, en attendant de trouver une solution de substitution (ça, c’est sûr, on attend…), de réduire notre consommation, nous sommes d’accord.

Les constructeurs s’efforcent de diminuer (un peu) la consommation des voitures. Enfin, des moteurs des voitures. Le rendement par litre est amélioré, et grâce au « progrès », les moteurs sont « mieux ». Les constructeurs, nous les vantent (et nous les vendent …) plus fiables, moins gourmands. En essence, certes. Les progrès d’usinage ont fait réduire de manière drastique les temps (et nombre de km) de rodage d’un véhicule. Cependant, nos voitures modernes « bouffent » de plus en plus d’huile. Pour certaines, il faut en mettre un bidon tous les 5 000 km. Ne croyez pas que cette huile « disparaît ». Selon le principe de Lavoisier, elle part … dans la nature. Au lieu de polluer à l’essence, on pollue à l’huile, ce qui n’est pas bien mieux…

Autre point : la grande mode est au diesel. Les progrès techniques ont fait que les moteurs diesels polluent moins qu’il y a 20 ans. Et développent plus de puissance pour la même consommation, pour un meilleur rendement, donc. D’ailleurs, à bien y réfléchir, c’est plutôt l’inverse : la mode du diesel a fait que les recherches se sont orientées vers ce type de moteurs et les progrès ont suivi. Le moteur diesel sont très pointus, efficaces, mais du coup leur fiabilité est critique, car une dérive engendre souvent une défaillance. Comparativement au diesel, iI reste une marge d’optimisation des moteurs « essence » assez importante. Force est de constater que les constructeurs font peu de recherches en ce sens, est c’est bien dommage. Toujours est-il que le gas-oil, carburant du moteur diesel, pollue toujours plus à consommation équivalente.

Mais ce n’est pas cela qui m’intrigue. Le marché est inondé de 4x4, ou de « gros » véhicules dits tout terrain. Je pense que vous l’aurez constaté, la plupart du temps, ces véhicules ne transportent qu’une seule personne (observez bien, vous verrez que la plupart de ces véhicules ont 5 sièges). Le nombre de véhicules augmente à peu près linéairement [1], et le ratio du nombre de personnes transporté par véhicule particulier (hors camion et utilitaires) est de 1,15 (je ne retrouve plus la source). Les véhicules sont donc très souvent à 80% « vides ». Prenons un tout terrain dont le moteur est assez sobre : 10 litres pour 100km. Comparons à un véhicule dont le concept est diamétralement opposé au tout-terrain : la Smart : 4 litres / 100km. Sachant que les deux véhicules transportent le même nombre de personnes : 1, quel véhicule pollue 2,5 fois plus que l’autre ?

Lire la suite...

Notes

[1…et le nombre d’accidents mortels diminue aussi de la même manière, soit dit en passant.

Répondre à cet article