Accueil > Belgique > Infos du jour (35)

Infos du jour (35)

vendredi 20 juillet 2007, par KMan

- Tiens, une anecdote de traduction d’anglais qui m’a fait bien sourire. Vous savez probablement que le mot « climatisation » ne veut à peu près rien dire. Il faudrait parler d’air thermo-contrôlé ou thermo-régulé. Bref, les anglais, eux, disent « air conditioned », soit en raccourci (les anglais raccourcissent toujours tout) : « air-con » (prononcer « èr-konne »). Or les Belges utilisent aussi le terme « èr-konne ». Vous me voyez venir je crois… Cette semaine beaucoup ont déménagé (de bureau), et un collègue m’a dit (faisant l’effort de parler français) : « Oui, leur bureau est plus grande, et elles ont l’ "èr-conne". »

- Il y a des ornières sur les autoroutes belges. Véridique. File de droite, à force que les camions roulent EXACTEMENT au même endroit. J’ai pas de photo, mais essayez l’autoroute Lille - Anvers, vous verrez que la stabilité est précaire.

- Depuis une semaine, je prends des pauses clopes tous les jours. Rassurez-vous, je ne me suis pas mis à fumer, mais je prends quand même les pauses clopes. (Il y a en a bien qui prennent des pauses café en France, et qui ne boivent pas de café.) Et oui, comme tout le monde prend son café dans son bureau (notez que toute nourriture ou boisson est interdite à son bureau). Ces pauses me permettent de décompresser un peu, de lever les yeux de mon écran, et de m’évader d’une tâche totalement abstraite pour penser à … rien.

- Je pense être dans un espace temps différent. Le temps passe extrêmement lentement de 8h à 17h, et à toute vitesse de 18h à 22h. Pourquoi ?

- Allez, pour le week-end, une petit blague qui n’est finalement pas si loin de la vérité...
Cette histoire se passe dans le camp militaire de Florennes. L’adjudant-chef reçoit aujourd’hui ses nouvelles recrues. ’Garde à vous ! Messieurs, veuillez vous séparer en deux groupes : le groupe de gauche sera composé de Wallons et le groupe de droite de Flamands.’ Il reprend sa phrase en flamand pour ceux qui l’auraient pas comprise. Toutes les nouvelles recrues se mélangent dans tous les sens et trois groupes se forment. Un groupe à droite, un groupe à gauche et quelques personnes au milieu ne sachant pas trop où aller. L’un d’eux ose une question.
’Excusez-moi, mon Adjudant, mais les Belges, ils vont où ?’

Répondre à cet article